'HoukatBamidbarItshak NabetParacha

Venez faire le bilan…

par Itshak Nabet

La paracha de la semaine traite de nombreux sujets, tels que l’impureté contractée au contact d’un cadavre, la mort de Myriam et d’Aaron aléhem achalom, l’épisode des eaux de Mériva et la victoire des bné Israël sur le roi Sihon l’Amoréen. A la suite de cette guerre, la Torah cite un poème relatant la conquête de nos ancêtres sur leurs ennemis en ces termes « C’est à ce propos que les poètes ont dit: Venez à Hechbon… »

Nos sages dans le traité Baba Batra(78,b) ont expliqué au nom de rabbi Yohanan que la Torah, ici, nous invite par allusion à faire le bilan de notre vie. En effet, si Hechbon était le nom d’une ville conquise par les bné Israël, le mot « Hechbon » en hébreu signifie: faire un calcul. Or la Torah, en nous demandant de venir à Hechbon, sous-entend que nous devons tous évaluer nos bonnes et mauvaises actions et inspecter nos actes, afin d’évaluer où nous nous trouvons dans le service divin.

Le Ramhal zal,dans son livre Messilat Yécharim ( perek 3),développe cette notion en ces termes: « l’homme doit analyser tous ses actes et surveiller toutes ses voies pour ne laisser en lui aucune mauvaise habitude, aucune imperfection, et a fortiori aucune faute.
Je vois la nécessité pour l’homme d’examiner attentivement son cheminement chaque jour, comme ces grands négociants qui font sans cesse leur inventaire afin de ne pas courir à la faillite. Il faut se fixer régulièrement un temps afin que ces examens de conscience soient vraiment bénéfiques. Comme il est écrit « Venez, faisons le bilan de ce monde ». »

Comme nous le savons, si un entrepreneur ne vérifie pas constamment les rentrées et les sorties de son commerce, il ne peut pas connaître l’état de santé de son entreprise. Car même si le chiffre d’affaire parait important, si ses dépenses sont excessives, notre gentil patron s’enfoncera dans les eaux de la faillite sans même le savoir. Alors nous sommes en droit de nous demander pourquoi ce qui parait si évident lorsqu’il s’agit du matériel semble si loin de nous lorsque nous parlons de notre judaïsme ?

C’est pourquoi la Torah vient nous réveiller cette semaine, en nous invitant à venir faire un bilan, afin de devenir responsable de notre vie. Mais en quoi cela consiste-t-il exactement, allez-vous me demander? Nous devons essayer de prendre une ou deux minutes avant de dormir, ou en fin de semaine, pour justement analyser nos actes. Par exemple, on vérifiera si nos prières étaient correctes, combien de temps nous avons étudié aujourd’hui, si nous nous sommes bien comportés avec notre entourage, si nous nous sommes mis en colère… En procédant ainsi, nous verrons déjà quelques erreurs répétitives que nous pourrons désormais essayer de corriger. L’idéal est de se munir d’un carnet et de noter, chaque soir, notre évolution. Il faut bien comprendre que la réussite de cette entreprise dépend de notre régularité. Le rav Pinkous zal ajoute que celui qui effectue cette introspection sentira une aide céleste très particulière. Car en examinant chaque détail de son service divin, il montre à Hachem que, pour lui, c’est important d’être un bon juif et qu’il veut s’améliorer. Et c’est pourquoi il mérite ce soutien supplémentaire.

Cependant, ce travail ne doit pas générer de la tristesse ou du désespoir. Car même si un homme prend conscience qu’il a tel défaut sans arriver à le surmonter, il faut aussi qu’il comprenne une chose. De même qu’Hachem a créé ce monde imparfait, incomplet dans le but que l’homme soit comme « un associé » de la création, et qu’il l’amène à sa perfection, de même, tout homme possède des imperfections qu’il doit réparer. Et chacun est venu sur Terre dans cet unique but. Ainsi, en réalisant sa faiblesse, il détermine l’objectif qu’Hachem lui avait fixé, et il peut désormais se parfaire beaucoup plus rapidement et efficacement.

La paracha de la semaine nous a dévoilé une clef pour faire fleurir notre patrimoine spirituel. Mais il faut savoir que sa mise en application est extrêmement difficile. Car le Yetser ara fait tout ce qui est en son pouvoir pour nous détourner de cet examen de conscience. Alors, soyons forts dans nos résolutions, et consacrons ce petit temps pour faire le bilan de nos journées, afin de nous améliorer et de réaliser le but de notre descente sur Terre. Nous vous souhaitons à tous une grande réussite dans cette entreprise.

Qu’Hachem nous donne les moyens de nous élever dans cette voie un peu plus chaque jour, amen ken yéhi ratson.

Tags

Articles Liés

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page