BéchalakhChémotItshak NabetParacha

Bénéficier du miracle de Kriat Yam Souf

par Itshak Nabet

« Trouver son conjoint et sa subsistance est aussi difficile que l’ouverture de la mer rouge ». Comment peut-on insinuer qu’il y ait une difficulté pour Hachem à ouvrir la mer, alors que c’est Lui-même qui l’a créée ?

Forcément, nos Sages veulent nous dévoiler que la difficulté résidait dans le mérite par lequel la mer allait se fendre. Par quel mérite Israël a permis à la mer de se fendre ? Et quelle est la relation de ce mérite avec les Chidoukhims et la Parnassa ?

Dans notre Paracha, nous assistons à l’évènement spectaculaire de l’ouverture de la mer rouge. Mais derrière cette scène se déroulait un grand débat: Nos Sages disent dans le Yalkout Chimoni que l’ange de la mer n’a pas accepté que les eaux de la mer se fendent. Cependant, quand il a vu le cercueil de Yossef, immédiatement les eaux se sont fendues :

1/Qui peut oser contester la volonté d’H ? Peut-on s’opposer à l’ordre formel du maitre du monde ?

2/Admettons que son refus soit justifié, pourquoi le cercueil de Yossef a incité la mer à se soumettre et à se fendre ?

3/ Nos Sages disent que c’est par le mérite de Nahchon fils d’Aminadav que la mer s’est fendue ; Alors est-ce le mérite du cercueil ou de Nahchon ?

Le premier élément matériel créé dans le monde est l’eau. Non seulement, elle est la première dans le temps mais aussi dans le rôle qu’elle joue dans la création du monde. En effet, tous les éléments dépendent d’elle : l’homme, l’animal, le végétal et le minéral. S’ils se séparent de l’eau, ils s’assèchent et perdent leur vitalité. De plus, l’eau symbolise l’union parfaite car les eaux se rassemblent toujours; toute chose matérielle peut être séparée, mais l’eau va toujours couler et s’assembler. Cette force d’Ahdout (d’unité) lui permet de s’associer à l’être vivant, au végétal… et de leur donner vie.

Au moment où Hachem a demandé à l’eau de se fendre et de se dresser comme une muraille, l’ange de l’eau a pensé que Hachem lui demandait d’annuler entièrement sa nature et qu’Il lui ôtait sa force d’union. L’eau a donc craint que si sa force d’union était remplacée par la division, alors celle qui réside dans tout être (homme, animal, végétal) se séparerait d’eux et le monde entier s’assécherait et mourrait. Donc l’ange de l’eau s’y est opposé, malgré l’ordre formel.

Et ce, jusqu’à ce qu’il voie le cercueil de Yossef.

Quand le cercueil de Yossef est apparu en face de lui, l’ange de l’eau a reçu une leçon vivante de ce que veut dire annuler sa personne et faire la volonté d’Hachem sans raisonner ni peser le pour ou le contre. Yossef est le symbole de l’annulation de soi devant le Maitre du monde. Quand il a été jeté dans le puits et a atterri en Égypte il n’a accusé personne : « Elokim a pensé pour le bien » Yossef n’a pas tenu compte de de la logique, devant lui, seul le Ribono chel olam existe!! Et c’est pourquoi il n’était pas en colère contre ses frères. Le Or ah’aim hakadosh écrit que Yossef a dit à ses frères que même au moment de la vente, son sentiment de fraternité n’a pas été affaibli. Devant Pharaon, il dira : Ce n’est pas moi, Hachem va répondre à Pharaon.

Ce comportement parait prodigieux. Toutefois, celui qui est persuadé que la seule force dans ce monde provient de Lui et qu’Il détient la vie et la mort et que sans Sa volonté, aucune force n’existe, alors aucune volonté étrangère ne peut s’opposer à la sienne.

Revenons à Kriat Yam Souf, devant l’étendue impressionnante de la mer, les Bnei Israel se mirent à prier. Hachem dit à Moché : « Pourquoi tu m’implores; ce n’est pas le moment de prier. Ordonne aux Bnei Israël d’avancer dans la mer ! »

Parfois, la Tefila, les Segouloths, la Tsedaka ne sont plus suffisants pour réaliser l’impossible. Il faut agir dans un autre domaine, dans le monde de l’action, le Olam aassiya. Il faut ignorer la nature, les forces rationnelles et prouver que l’on croit en Hachem aveuglement. Même si tout semble impossible, il faut se jeter à l’eau ! On doit être entier avec notre conviction à tous les plans. Serein et tranquille. Alors la nature sera démunie de toutes ses forces et on pourra assister aux plus grands miracles qu’il n’y ait jamais eu à travers toute l’histoire: l’ouverture de la mer rouge. Quand on montre a Hachem qu’on est prêt à faire un effort au-delà de notre nature, Il brise alors les forces de la nature. Dès lors plus rien ni personne ne peut empêcher l’arrivée de notre Yéchoua, pas même le Satan ni nos Averoth !! Ceci est le secret qu’Hachem a dévoilé à Moshe au moment de Kriat Yam Souf.

La mer, également, face au cercueil de Yossef, a compris avec quelle ampleur de Emouna nous devons nous comporter, et quand elle a vu que cette Emouna n’est pas seulement l’héritage de Yossef mais que tout le Clal Israël vit cela, puisqu’ils ont pénétré dans l’eau, alors l’ange de l’eau s’est imprégné de cette Emouna également et a voulu lui aussi réaliser la volonté d’Hachem envers et contre toute logique. Le Créateur est le seul maître à bord et contrôle toutes les lois de la nature, domine le monde et saura bien faire en sorte que ce dernier ne s’assèche pas. Ainsi, l’ange de la mer a lui aussi suivi le mouvement et s’est plié à l’ordre d’Hachem sans discussions ni réflexions, avec une abnégation totale.

De nombreux paramètres peuvent faire obstacle à la réalisation d’un Chidoukh ou à la bénédiction matérielle. Celui qui vit cette foi simple, que Yossef nous a inculquée et réalise la Volonté d’Hachem sans raisonner, verra comment Hachem se comportera avec lui de la même manière et donc toutes les circonstances qui lui faisaient obstacle disparaissent. Nos sages disent que chaque juif repasse le même processus de la sortie d’Egypte dans tous ses détails ; si on comprend alors que notre devoir à ce moment précis est de nous jeter à l’eau, alors non seulement on sortira vainqueur de l’épreuve, mais de plus, enrichi spirituellement et matériellement.

Puissions-nous tous vivre cette dimension et suivre les voies d’Hachem en toute tranquillité et sérénité en se remettant entièrement entre Ses mains; et par là mériter rapidement une délivrance totale, amen ken yéhi ratson.

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page