Itshak NabetLag Baomer

Lag Baomer

par Itshak Nabet

Nous allons célébrer dans quelques jours, béézrat Hachem, lag bahomer,l’anniversaire du décès de rabbi Chimon bar Yokhai, zrouto yagen alénou,l’auteur du Zohar. Dans de très nombreuses communautés d’Israël,des fêtes sont organisées. On allume des feux immenses et des centaines de milliers de pèlerins affluent sur la tombe du tsadik à Méron, près de Tibériade. Nos sages ont loué la sainteté de ce jour et l’ont même comparé à yom kippour, dans la mesure où les prières et la Téchouva peuvent annuler tous les décrets. Nous allons essayer de comprendre pourquoi nous fêtons la disparition de ce sage qui vécut il y a plus de 1900 ans et quel message nos maîtres ont voulu nous transmettre.

Pour cela, revenons à la source et revivons les derniers instants de ce tsadik.
Les sages se multipliaient dans la demeure de Rabbi Chimon le jour où celui-ci s’apprêtait à quitter le monde. Lorsque,soudain, un feu encercla la maison… Tous sortirent alors,sauf Rabbi Elazar,son fils,et ses disciples les plus proches. Rabbi Chimon se redressa sur son lit et annonça : il y a certaines choses que,jusqu’à présent,je n’ai révélées à personne et que je vais vous confier aujourd’hui afin que nul ne puisse dire que j’ai quitté ce monde en laissant des points inachevés. Comme ces instants sont merveilleux, ajouta t-il, la présence divine entourée des justes du Gan Eden sont venus écouter mes paroles. Quel rôle merveilleux ai-je à remplir en ce jour!

Et,ainsi,il commença à révéler de nombreux secrets de la Torah qui sont rapportés dans le Zohar, Parachat Haazinou. A ce moment témoigne Rabbi Abba,Rabbi Chimon ressemblait à un astre. Nous ne pouvions lever les yeux vers lui tant Son visage rayonnait. Rabbi Chimon quitta ce monde alors qu’il dévoilait les secrets de la Torah en ce 33 ième jour du Omer. Lorsqu’ils pénétrèrent dans la grotte de Méron pour l’ensevelir,ses disciples entendirent une voix: « Voici l’homme qui a fait trembler la terre et ses royaumes. Voici Rabbi Chimon bar Yohai qui a fait les délices de son Créateur. Heureux est-il dans le monde d’en haut et d’en bas. »

Si vous vous demandez pourquoi nos sages nous ont raconté cela, la réponse est la suivante: Ils ont voulu nous faire comprendre à quel niveau un homme peut arriver! Rabbi Chimon nous a dévoilé que même après la destruction du Temple, l’exil et les difficultés de la vie,un homme peut s’élever au niveau des anges,si ce n’est plus,et enseigna des secrets que Moché rabénou lui-même ne put transmettre. Mais comment a-t-il réussi cela?

Les midrachim témoignent combien ce tsadik s’est investi pour se rapprocher d’Hachem et pour acquérir la Torah. Il n’hésita pas à mettre sa vie en danger dans les prisons romaines pour apprendre encore un peu de la bouche de son maître Rabbi Akiva zal. Puis,lorsqu’il fut condamné à mort par l’empereur et se cacha dans une grotte avec son fils pendant 13 ans, il donna toutes ses forces pour étudier la Torah,matin et soir,sans relâche. C’est pourquoi il fut récompensé du pouvoir de dévoiler au monde les secrets de la Torah qui nous éclaire toujours,des milliers d’années plus tard.

En ce jour de Lag Baomer, nous devons comprendre que tout dépend de notre volonté et de notre investissement. Même s’il est sûr que nous ne pouvons pas arriver à son niveau, nous devons nous rappeler que lui non plus n’est pas né Rabbi Chimon Bar Yohai. Lui aussi a peiné pour se rapprocher d’Hachem. Mais comme nous l’a promis le Créateur « Celui qui veut se purifier, on l’aide à se purifier. Alors,ouvrez- Moi une porte petite comme le chas d’une aiguille et J’en ferai la porte d’un palais ». Notre devoir est d’essayer d’ouvrir cette petite porte et de faire tout ce qui est entre nos mains afin de voir nous aussi les portes s’ouvrir devant nous. Nous vous souhaitons un très bon chabat et une très bonne fête. Profitons de ce jour saint pour prier et annuler tous les décrets qui pèsent sur notre peuple, amen ken yéhi ratson

Tags

Articles Liés

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page