EloulFêtes juivesItshak Nabet

Réussir son mois d’Elloul

par Itshak Nabet

Réussir son mois d’Elloul

Comme nous le savons tous, Roch Hachana approche. Nous essayons tous de nous préparer au mieux pour cet événement capital. Et pourtant, même si nous connaissons tous l’importance de ce mois d’Elloul, on a parfois du mal à véritablement l’envisager et l’exploiter. Et cela pour plusieurs raisons. Premièrement, on entend qu’il faut travailler sur tellement de choses qu’à la fin, on ne sait plus trop quoi faire. De plus, malgré tout ce qu’on nous dit sur cette période, nous avons du mal à sentir la différence avec les autres mois. Enfin, chaque individu est unique. Ce qui réveille certains laisse donc souvent les autres insensibles. Et finalement on a du mal à trouver des conseils qui nous sont adaptés. Pour nous aider à affronter ces difficultés, le livre Sihot Itkhazakout propose cinq domaines de préparation pour notre génération et pour chacun d’entre nous.

Nous devons dans un premier temps essayer de nous renforcer pendant ces jours plus que durant le reste de l’année. Chacun, selon son niveau, doit étudier un peu plus, se concentrer davantage dans les prières. Faire encore plus attention à ne pas vexer et à bien se comporter envers nos prochains. Il faut également se surveiller davantage afin de ne pas consommer de produits interdits, de ne pas dire du mal et ne pas regarder de spectacles prohibés. S’éloigner de la colère, de la rancune et de la haine gratuite…
Ainsi, chacun, en fonction de ses capacités, doit choisir ce qu’il veut et doit travailler pendant les semaines à venir pour commencer à s’atteler à la tâche.

Ensuite, il est très important de redoubler d’efforts dans le domaine de la prière. Nos sages nous ont enseigné que nos demandes étaient beaucoup plus acceptées pendant ces jours de miséricorde que tout le reste de l’année. C’est pourquoi, que ce soit dans les trois prières journalières ou à tout moment dans nos prières personnelles, nous devons multiplier les requêtes. Supplier Hachem pour qu’Il nous aide à faire Téchouva, qu’Il efface nos fautes et qu’Il nous donne une année riche en Torah et en mitsvot, une année sans problème de santé et d’argent, sans guerre et sans disputes, pleine de bonheur pour tout notre peuple.

Bien que toute l’année il paraisse très difficile de faire un bilan sur ses actes,il faut savoir qu’il y a une grande aide du ciel pendant le mois d’Elloul pour faire le point sur notre vie. Ainsi il incombe à chacun d’analyser l’année qui s’achève. Nous devons essayer de comprendre pourquoi,où et comment nous avons échoué. Et surtout il nous faudra trouver des solutions pour l’année prochaine. C’est-à-dire fixer des objectifs réalisables et prendre des mesures qui nous permettront d’atteindre nos objectifs. Par exemple, on prendra une feuille sur laquelle on écrira plusieurs résolutions, puis on la relira tous les jours pour ne pas l’oublier et pour vérifier où nous en sommes.

Un autre point très important, c’est de fixer un temps journalier pour lire ou écouter des cours de Torah ou des histoires de tsadikim afin de se stimuler à la Téchouva, à l’amour et à la crainte d’Hachem. Car toutes nos résolutions ne pourront tenir que si nous nous renforçons intérieurement en parallèle. Chacun doit trouver ce qui le touche le plus. Baroukh Hachem, désormais il existe de nombreux livres en français, de cours audio et surtout de sites Internet qui diffusent la Torah. Alors profitons de la chance que nous avons d’avoir accès à tant de richesses, et renforçons- nous chaque jour dans notre service divin.

Enfin,nous devons dès à présent préparer les fêtes de Roch-Hachanna, Kippour et Souccot afin de pouvoir y puiser toutes les forces qu’Hachem désire nous transmettre. Or si nous voulons ne pas passer à côté de ces jours magnifiques, cela demande du travail. Il faut commencer à étudier et à traduire les prières que nous dirons lors de ces fêtes. Car la prière constitue l’essentiel de notre service lors de Roch Hachanna et Yom kippour. Et en quelques heures de préparation, nous pouvons donner un sens et une âme à nos futures supplications.Il est donc important de bien connaître les lois et de comprendre le sens de ces fêtes, c’est à dire ce qu’Hachem attend de nous. C’est pourquoi, là aussi, il ne faut pas attendre le dernier moment pour écouter des cours relatifs à ces solennités. Car c’est grâce à tous ces préparatifs que nous arriverons à vivre pleinement ces moments d’intense élévation.

Alors mes chers amis, profitons du formidable cadeau qu’Hachem nous a donné. Exploitons ces précieux jours en accomplissant ces conseils que ce rav nous a transmis. Car tous les événements de l’année prochaine sont d’ores et déjà entre nos mains. Nous avons la possibilité de nous inscrire dans le livre des vivants, dans le livre de la santé, de la richesse…Pour cela,il nous suffit de nous dépasser pendant les quelques jours qui arrivent et de montrer à Hachem notre vrai visage. Nous vous souhaitons une grande réussite dans cette entreprise,et un très bon chabat.

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page